Cubafonia de Daymé Arocéna

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bercée depuis toujours par les différentes musiques qui cohabitent à Cuba, ça a été une évidence pour Daymé Arocena de se consacrer à la musique. Elle découvre le jazz et le classique au conservatoire et se sert de ses multiples influences pour livrer des œuvres toujours plus riches et puissantes.

Découverte par Gilles Peterson, en mission pour Havana Cultura (programme visant à faire connaître la scène actuelle de Cuba), elle rejoint Londres pour y enregistrer un 1er album qui la propulsera sur les scènes du monde entier.

Cet opus, Cubafonia est un retour aux sources musicales qui présente la richesse patrimoniale de son pays … rumba, guaguancó, tango congo, mambo, cha-cha-cha sont tous présents comme une déclaration d’amour à la musique afro-cubaine et un besoin de faire connaître sa culture au-delà des frontières…pari réussi !

Réserver le document

Lu 2265 fois