Si j’avais un perroquet, je l’appellerai Jean-Guy (car Coco c’est déjà pris) de Blandine CHABOT

Évaluer cet élément
(0 Votes)

C'est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : y sont inscrits le prénom d'un homme - Jean-Philippe - et son numéro de téléphone, suivis de l'invitation "Appelle quand tu veux".
Si j'avais un perroquet je l'appellerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris), c'est l'histoire d'une rencontre improbable, d'un chat nommé Luc, d'une collection de miroirs, d'une Bénédicte aux cheveux roux, d'une impératrice russe et d'une profonde aversion pour les chemises à  manches courtes.

Réserver le document

Lu 150 fois

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

  • Ex Machina de Alex Garland (2015)

    MONSIEUR XAVIER il y a 1 année
    le canevas est relativement classique mais le twist final et l'interpretation sans failles font de ...

    Lire la suite...

     
  • Les survivants de Craig Zobel (2015)

    MONSIEUR XAVIER il y a 1 année
    le final "ouvert " s'ouvre sur un voie indécise et trouble mais néanmoins porteuse d'espoir et ...

    Lire la suite...

     
  • La fille qui lisait dans le métro de Christine FERET FLEURY

    NIOLLET il y a 1 année
    Un livre dont l'histoire est émouvante. Un roman à lire par les amoureux des livres !

    Lire la suite...

     
  • Les années solex de Emmanuelle de BOYSSON

    NIOLLET il y a 1 année
    Un roman très agréable à lire. Une écriture légère, une histoire de jeunesse. Livre à emporter en ...

    Lire la suite...