Le voyeur de Michael Powell (1960)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Voici l’histoire d’un homme psychopathe qui filme les femmes qu’ils tuent. Le propos et la mise en scène heurte violemment notre sensibilité sans jamais user d’artifices inutiles : ni hémoglobine, ni violence extrême. Tout est suggéré, symbolisé.

Le réalisateur a choisi de placer le spectateur derrière l’œil du tueur ainsi on se retrouve au cœur de son processus mental, témoin impuissant de ses crimes odieux captés par le viseur de la caméra complice.

Le film a choqué le public à sa sortie, et le bide financier a bien failli mettre un terme à la carrière du réalisateur.  

Aujourd’hui ce film est incontournable et sa mise en scène inoubliable, et pour les fans de SISSI, vous retrouverez avec plaisir l’empereur François-Joseph dans un rôle beaucoup moins lisse !

Lu 152 fois

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

  • La fille qui lisait dans le métro de Christine FERET FLEURY

    NIOLLET il y a 5 jours
    Un livre dont l'histoire est émouvante. Un roman à lire par les amoureux des livres !

    Lire la suite...

     
  • Les années solex de Emmanuelle de BOYSSON

    NIOLLET il y a 5 jours
    Un roman très agréable à lire. Une écriture légère, une histoire de jeunesse. Livre à emporter en ...

    Lire la suite...